L’academie française perd Jean d’Ormesson


Jean d’Ormesson, parfois surnommé Jean d’O, né le  à Paris et mort le  à Neuilly-sur-Seine, est un écrivain, journaliste et philosophe français.
Membre de la famille Lefèvre d’Ormesson, il porte le titre de comte.
Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, allant de grandes fresques historiques imaginaires (La Gloire de l’Empire, 1971) aux essais philosophiques dans lesquels il partage ses réflexions sur la vie, la mort ou l’existence de Dieu (Je dirai malgré tout que cette vie fut belle, 2016). Il devient membre de l’Académie française en 1973.
Il travaille durant des années au journal Le Figaro, notamment comme directeur général. Il est très présent dans des émissions télévisées littéraires ou plus généralistes, où il est régulièrement invité pour son érudition et son art de la conversation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*