Le groupe Magic Diezel chante « Allons à Gagnoa »

Véritable révélation au sein de la nouvelle génération d’artistes zouglou, le groupe Magic Diezel fait partie des grands espoirs de la musique ivoirienne. Ce talentueux groupe composé de deux charmants garçons (Legré Agou Noé Omer alias Tim et Djédjé Serge Pacôme Tohou dit Sawako) fait le bonheur des amoureux de la musique ivoirienne depuis plusieurs. Volontaire pour tous les délires zougloutique, partant pour toutes les folies liées à la promotion et la valorisation de la culture ivoirienne, Tim et Sawako nous dévoilent dans cet entretien leurs ambitions.

Comment va le Groupe Magic Diezel ?

Dieu fait grâce, le Groupe Magic Diezel va super bien
Cette année 2016 a été marquée par de nombreux spectacles et voyages.

Qu’est-ce que cela vous a apporté ?

(Tim Diezel)
Comme dans tout bon métier, nous avons acquis beaucoup d’expériences à travers nos différents voyages et spectacles. Et nous croyons que cela nous aidera dans la suite de notre carrière.

A quel moment décidez-vous de prendre votre carrière au sérieux ?

(Sawako Diezel) c’est depuis le jour où nous avons décidé de quitter la ville de San Pedro afin de venir sur Abidjan pour faire carrière dans la musique que nous avons décidé de prendre notre carrière au sérieux. Cela est connu de tous, Abidjan est la place tournante de la musique Africaine. Alors quand tu viens dans cette ville, il faut toujours mettre du sérieux dans ce que tu fais. Et c’est ce que nous avons fait.

Aujourd’hui Magic Diezel, c’est plusieurs maxi single. A quand la sortie du premier album ?

(Sawako Diezel) Si cela ne dépendait que de nous, l’album serait déjà sorti car nous sommes prêts. Mais nous travaillons avec une structure de production qui suit notre carrière de façon selecte. Alors lorsqu’ elle décidera de la sortie de notre album, nos fans et les mélomanes seront servis.

Laquelle de vos chansons vous a donnée satisfaction ?

(Tim Diezel) Toutes nos chansons nous donnent une entière satisfaction. Car lorsque nous composons une chanson, nous le faisons avec le cœur pour le bonheur de nos fans. Et jusqu’à
présent nous sommes satisfaits de l’ensemble nos œuvres.

En quittant San Pedro pour Abidjan, est ce que vous vous attendiez à un tel succès ?

(Sawako Diezel) Lorsqu’on quittait San Pedro pour la ville d’Abidjan, l’on savait qu’on allait s’imposer dans la musique. Et ce, de par notre façon de faire notre musique. Mais c’est le jour qu’on ignorait. Aussi, le succès, nous ne l’avons pas encore. Et nous travaillerons dur pour l’avoir

Parlant de votre musique. Est-ce de la variété ou du zouglou ?

(Tim Diezel) Le groupe Magic Diezel fait et fera toujours du zouglou. Vous savez, en Côte d’Ivoire chacun a sa façon de faire son zouglou. Nous n’avons rien changé à cette façon de faire. Nous avons juste essayé d’innover car c’est le même zouglou avec à sa base le Woyo que nous pratiquons afin d’attirer un grand nombre de personnes vers notre musique.
Comment expliquez-vous cette coloration coupé décalé dans cette nouvelle manière de faire le zouglou ?
(Tim Diezel) Aujourd’hui, force est de constater que l’on ne peut pas faire du Woyo à l’international et vendre. Il faut innover. Et c’est ce que le groupe Magic System a compris il y a de cela plusieurs années. En faisant du Techno-zouglou ils ont attiré plusieurs personnes à venir découvrir leur musique. Puis en bon Zouglou, ils ont continué de faire le Woyo. Et c’est ce t’exemple que nous suivons. Nous voulons attirer toute la jeunesse ivoirienne vers le zouglou en lui apportant de petites touches. Et cela nous réussit bien

Est-ce que les doyas (les précurseurs)épousent cette nouvelle façon de faire le zouglou ?

(Sawako Diezel) Partout où nous passons, nous avons la bénédiction des anciens. Ils nous encouragent et nous prodiguent de bons conseils. L’esprit est shégué(esprit positif) dans la famille zouglou

Pensez-vous que cette nouvelle manière de faire le zouglou vous permettra de remporter des prix et de vous imposer à l’international ?

(Tim Diezel) Nous n’allons pas en guerre pour perdre. Magic System a déjà remporté plusieurs prix et est devenu interplanétaire avec le zouglou. Ce n’est pas nous qui avons créé cette musique et comme nous savons qu’en zouglou ça réussi toujours, cela réussira aussi pour nous.

Ce qui veut dire que le groupe Magic Diezel vise une carrière internationale ?

(Tim Diezel) Oui !, comme tout bon artiste de nos jours.

Qui est votre model dans le milieu du zouglou ?

(Rire) c’est le groupe Magic System

Avec qui rêvez-vous de faire un featuring ?

(Tim et Sawako Diezel) Nous rêvons de faire un featuring avec Asalf’o

Revenons sur votre musique. D’où vient l’inspiration du groupe ?

(Tim Diezel) Notre inspiration nous vient de notre vécu quotidien. Il y a tellement de choses à dire avec tout ce que vivent les gens que nous ne pouvons manquer d’inspiration

On raconte que le zouglou c’est aussi l’alcool. Est-ce que vous en consommez ?

(Sawako et Tim Diezel) Nous ne consommons pas de l’alcool lorsque nous travaillons.

(Source : Autre )

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*